Comment tout à commencé????

Je suis née normalement , à part que j’ai montré mes jambes d’abord au lieu de ma tête donc je suis née par le  » siège » comme on dit. J’ai commencé à me déplacer et à marcher comme tous les bébés.

Vers 18 mois ma mère m’a fait vacciné comme tous les enfants, et le début des problèmes ont commencé. Quelques jours après j’ai fais un Accident vasculaire cérébral (AVC ) , puis un 2ème;  2 thromboses coup sur coup après chaque vaccination (= un caillot s’est formé au niveau de la carotide et mon cerveau a donc manqué d’oxygène pendant quelques minutes).

  Ma mère s’en est aperçue car j’arrivais plus à mettre mon pouce dans ma bouche, il était rentré à l’intérieur ! Et lorsque je me mettais debout je tombais fréquemment, pareil lorsque je marchais !

Quelques semaines après, on m’a administré un autre vaccin obligatoire lorsqu’on est enfant, et rebelote 2ème Accident vasculaire cérébral , thrombose au niveau de la carotide exactement pareil. Ma mère m’emmène à l’hôpital mais le caillot de sang était déja parti avant qu’on me fasse tout un tas d’examens , donc pour les médecins il n’y avait rien et ma mère mentait

Elle s’énerva tout au long de la journée et demanda qu’on m’examine et effectivement à l’électro-encéphalogramme on remarqua des anomalies qui confirmait bien la thèse de ma mère et des vaccins.

J’aimais pas les hôpitaux ça se voit à mon visage.

Cependant aucun médecin ne va relier les Accidents vasculaires cérébraux et les vaccins et encore aujourd’hui tout le monde nous dira que c’est impossible !

On apprendra vers l’âge de 14 ans que j’ai un déficit du facteur 5 de la coagulation :

Malheureusement c’est prouvé que les vaccins détruisent le système immunitaire au lieu de le renforcer car quand on est petit on est fragile, on est  et on a juste besoin du lait maternel de sa maman pour avoir tous les anti-corps nécessaires. Au lieu de ça on nous injecte des produits avec de l’aluminium dedans à un âge ou on est en train de se construire.  Donc très souvent des problèmes surgissent , ils ne sont pas médiatisés donc peu de personnes les voit. Mais ils existent et il y en a de plus en plus !

Ce n’est pas les vaccins( ROR Et DTP) à proprement parlé en cause, même si à l’intérieur il y a un max de produits chimiques , mais c’est mon système immunitaire et mon anomalie sanguine du facteur de leiden (facteur 5 de la coagulation) qui sont en cause.

Inutile de vous dire qu’au bout de deux AVC j’étais devenue toute molle et incapable de bouger …….

Mes parents ont alors cherché ce qui pouvait m’aider……

Ma mère a trouvé par hasard une information sur le patterning et la méthode de rééducation intensive pour les enfants infirmes  moteurs cérébraux, mais le seul problème c’est que c’est à l’étranger.

Départ donc pour l’Irlande pour apprendre la méthode Doman sur place afin de la reproduire en France par le biais d’une association. Le séjour a duré 2 semaines sur place.

Lire la suite —–>

http://handi-a-vie.fr/de-retour-dirlande-reeducation-maison/

7 commentaires

  • Vanhecke

    Tu as bien du courage je t admire Ta force et aintenz’t tu en es où tu a fais de s progrès ????

  • Coste Marie claire

    Bonjour,
    Je suis atteinte d une maladie a cause d un vaccin, et du rappel surtout .
    Maladie handicap .
    Bravo pour votre courage .il en faut et de nos jours encore plus maintenant .j habite depuis 1 mois sur la région grenobloise. Y habite vous???

  • Coste Marie claire

    Bonjour,
    Je suis atteinte d une maladie a cause d un vaccin, et du rappel surtout .
    Maladie handicap .
    Bravo pour votre courage .il en faut et de nos jours encore plus maintenant .j habite depuis 1 mois sur la région grenobloise. Y habite vous???

    Pourrait ton dialoguer par boîte mail , votre parcours est très intéressant.
    Merci

  • Laurence

    Je ne pense pas que vous pouvez relier les AVC dont vous avez été victime enfant avec les vaccinations. Aucun vaccin n’a d’effet sur la coagulation. Il vous manque un facteur de coagulation et tôt ou tard vous auriez eu des problémes.Ils se sont produits après une vaccination, c’est probablement une triste coïncidence.
    Depuis l’apparition des premières plaintes au milieu des années 1990, de nombreuses études ont été conduites concernant le risque pour la vaccination contre l’hépatite B d’induire la survenue d’une sclérose en plaque. Aucune étude n’a pu établir un quelconque lien entre vaccination et survenue ou aggravation de cette maladie neurodégénérative.
    On incrimine les vaccins de tous les méfaits mais on ne se souvient plus de leur effet protecteur.J’ai connu dans mon enfance, alors que les vaccins n’existaient pas encore , des jeunes atteins de polio, de tuberculose , des bébés avec complications méningées de la rougeole , des adultes décédés du tétanos….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *