Les parlements Ratifient l’Ordonnance du 26 Septembre 2014 !

ordonnance_ratification

« Une première en 10 ans pour cette modification de la loi de 2005, qui était une belle promesse de la République pour faciliter le quotidien de millions de personnes. Espérons toutefois que les choses avancent, qu’une bonne gestion des dossiers au niveau des territoires soit mise en place, et que de nouveaux prétextes ne viennent pas une nouvelle fois assombrir cette vision de la France qui devra bientôt faire face au papy et au mamy boom dans les années à venir, qui auront eux aussi tant besoin d’Autonomie et de cette accessibilité universelle. »

http://www.accespourtous.org/actualites/374-accessibilite-la-nouvelle-donne

L’ordonnance accessibilité ratifiée, les handicapés toujours laissés de côté !

Photo-access-Vendee

« 

« Que l’on arrête de traiter les handicapés comme des parias ! », a demandé pour sa part, dans une interview à l’Humanité, Arnaud de Broca, secrétaire général de la Fnath (Association des accidentés de la vie), qui a jugé « révoltante », à défaut d’être « surprenante », l’adoption de l’ordonnance. Il a invité à sortir de la logique catégorielle, faisant remarquer qu’une personne avec une poussette peut aussi éprouver des difficultés à emprunter les transports en commun. »

http://www.faire-face.fr/2015/07/23/ordonnance-accessibilite-definitivement-adoptee/

Cachez ces handicapés qu’on ne saurait voir !

 

 

TO GO WITH AFP STORY BY ISABELLE TOURNE - Alain Ansellem, a disable person is pictured on his wheelchair at the entrance of a metro station, on February 19, 2013 in Paris. French Prime Minister Jean-Marc Ayrault received on the first of March 1, 2013 from socialist senator Claire-Lise Campion a report on the accessibility of disabled people. AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

« 

Sommes-nous devenus si insensibles au sort de l’autre que de telles pratiques d’exclusion nous paraissent si peu dignes d’intérêt et ne déclenchent chez nous ni révolte ni cris de fureur ?

Une société moderne se juge à l’aune de la façon dont elle traite ses êtres les plus démunis, les plus faibles ou les moins à même de se débrouiller dans leurs vies quotidiennes.

Ni plus, ni moins.

Qu’on se le dise, les personnes handicapées ne sont ni des citoyens de seconde zone, ni des poids morts condamnés à vivre dans le huis-clos de leur habitation.

C’est à nous, à notre mode de vie, à s’adapter à elles et non pas le contraire.

Nous sommes tous des handicapés en puissance. »

http://blog.slate.fr/sagalovitsch/2015/07/22/cachez-ces-handicapes-quon-ne-saurait-voir/

La France repousse à nouveau l’accessibilité aux handicapés !

XVM13b4a21c-2f9f-11e5-a515-dc4fa6b9f2d1

Je suis totalement d’accord avec Damien Birambeau de l’association Jaccede.com

Tout le monde a cru que l’accessibilité serait mise en place dès 2005, mais il aurait fallu que les mentalités changent sur le handicap.» Et d’expliquer que la méconnaissance de la société sur le handicap n’aident pas une prise de conscience commune: «depuis toujours on présente le handicap comme un enjeu lointain, il faut plus de pédagogie».

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/07/21/01002-20150721ARTFIG00217-la-france-repousse-a-nouveau-l-accessibilite-aux-handicapes.php#xtor=AL-201

1 200 201 202 203 204 232